TCAIM
Ce courriel ne s'affiche pas correctement?
Cliquez ici pour le visualiser dans votre navigateur
  TCAIM logo Youtube Twitter Facebook RSS Courriel



DE LA NÉCESSITÉ DE SOULIGNER LE 15 JUIN EN TEMPS DE PANDÉMIE

Chers lecteurs,

C’est un plaisir de vous retrouver. La dernière fois que je m’adressais à vous par l’entremise de cette infolettre, c’était, me semble-t-il, il y a déjà si longtemps, soit avant même le début de l’été. Notre infolettre a fait une pause au cours de la saison estivale, mais nous n’avons pas pour autant cessé nos activités ni nos membres et partenaires d’ailleurs.

Cette fois-ci, c’est dans un cadre bien spécifique que je vous partage ce petit mot. Le 1er octobre prochain, ce sera la Journée internationale des aînés (JIA). Une journée qui, bien qu’éminemment pertinente depuis sa création il y a 30 ans, revêt un caractère particulier cette année.

L’événement a été créé pour sensibiliser le public aux questions touchant les personnes âgées, telles que la sénescence et la maltraitance. C'est aussi une journée pour apprécier les contributions que les personnes âgées apportent à la société.

La situation actuelle ne nous permettra pas autant de grands rassemblements sur l’ensemble du territoire montréalais pour souligner la JIA, comme c’était le cas les années précédentes. Cet événement n’en est pas moins important.

Chacun de nous, par nos propres activités durant cette pandémie, avons été à même de constater l’ampleur de l’onde de choc pour plusieurs personnes aînées. Les organismes du milieu communautaire aîné montréalais n’ont pas mis de temps à réorganiser leurs services afin de demeurer en contact avec leurs membres et bénéficiaires aînés.

Le déconfinement qui s’amorce n’est que le prélude aux différents chantiers qui, je le rappelle, nous attendent. Oui, un jour on s’en sortira. Dans quel état? Ce sera à nous tous d’y voir. Cette Journée internationale des aînés peut certainement contribuer à lancer cette réflexion. Une réflexion de société sur la place de nos aînés dans un monde tout à fait inadapté à leurs réalités. Une réflexion qui devra rapidement être accompagnée de gestes forts. Il faudra du courage politique avec des leaders forts et déterminés à ne plus jamais revire ça, du moins pas de cette façon!

Plus que jamais nous devons affirmer l’importance des aînés dans notre société.

Les aînés, moteur de nos communautés!

Lise Beaudoin
Présidente de la TCAÎM


Cérémonie commémorative virtuelle - HVD

Dans le cadre de la Journée internationale des aînés, Handicap-vie-dignité (HVD) – un organisme à but non lucratif qui œuvre depuis plus de vingt ans à l’amélioration de la qualité de vie des personnes vulnérables vivant dans les CHSLD – organise le 1er octobre (de 14 h 00 à 15 h 00) une célébration commémorative via Zoom. L’objectif est de rendre hommage aux personnes âgées décédées pendant la crise de la COVID-19 et de souligner la contribution des personnes à la société québécoise.

Si une personne de votre entourage est malheureusement décédée pendant la pandémie et que vous voulez lui rendre un dernier hommage ou que vous voulez apporter un soutien aux familles endeuillées, nous vous invitons à participer en cliquant sur ce lien ou en envoyant un courriel à daphnenah@gmail.com ou dpilote@gmail.com. Par la suite, des informations supplémentaires vous seront transmises aux participants.


Marche de la fierté des aînés



Événements à venir

Institut universitaire de gériatrie de Montréal


La douleur chronique est presque inévitable chez les personnes aînées, affectant leur moral, leur autonomie et leur qualité de vie. Dans cette conférence, le docteur David Lussier, gériatre, vous propose des alternatives et approches novatrices pour vous aider ou aider vos proches à parvenir à mieux gérer la douleur.

Quand: Mercredi 21 Octobre 2020
Heure: 10 h à 12 h
Lieu : Plateforme ZOOM. Une fois l’inscription en ligne faite, vous recevrez le lien pour accéder à la conférence.

Inscription: https://bellessoirees.umontreal.ca/activites/la-douleur-chronique-chez-les-aines-inevitable/?fbclid=IwAR27e9riNP9Ja2l9LDdtpwJBeGML3VAwEzX5C5W6LDAIFHYdCa_CVQGQedM


RIOCM - Programme de formation aux intervenants et employés d’organismes

Le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal organise des séances de formation pour les intervenants, employés et bénévoles d’organismes communautaires montréalais. Chaque séance traite d’une thématique différente, visant à préparer et outiller les personnes à la gestion d’organismes de leurs activités respectives. Cette opportunité est sans doute à ne pas rater pour bien préparer la reprise officielle post-pandémie, des activités des organismes. Aucun besoin de se déplacer pour assister aux formations puisqu’elles sont offertes en ligne.

Pour toute informations, contactez Roxanne Milot : inscriptions@riocm.org / 514-277-1118


La maltraitance envers les personnes aînées : un fait social récurrent

La situation qu'ont vécue les personnes aînées en temps de pandémie a prouvé encore une fois la nécessité et l’urgence d’agir pour mettre en place des conditions de vie favorables permettant à la population aînée de vieillir dignement.

Pour rappeler cette importance, lors de la Journée mondiale de lutte à la maltraitance, la Table de Concertation des Aînés de l’Île de Montréal (TCAÎM) et l’Observatoire Vieillissement et Société (OVS) ont profité de l’occasion pour réaliser une session de sensibilisation sur l’âgisme. Cette forme sournoise de maltraitance stigmatise la personne aînée par des attitudes négatives et des préjugés basés sur l’âge et le vieillissement.

Dans un esprit de collaboration et d’interdisciplinarité, la TCAÎM et l'OVS ont réalisé un événement webinaire sur Zoom. Cette session de discussion sur l’âgisme a été diffusée en direct sur Facebook et a atteint 1 925 personnes. Des illustrations puisées de la bande dessinée (BD) réalisée par l’OVS, intitulée « L’Âgisme en un clin d’œil, où se manifeste-t-il? » ont alimenté les discussions cernant des situations d’âgisme vécues au quotidien. Demeurons vigilant.e.s lors de discussions entre jeunes, moins jeunes et aînés. Évitons d’exclure la personne en raison de l’âge, puisque cette stigmatisation demeure toujours présente, tant dans le réseau de la santé, lors d’événements publics, en périodes électorales, durant pandémie, etc. Trop souvent, nous utilisons un discours évocateur d'auto âgisme : « je suis trop vieille/vieux pour faire ceci ou cela ». Ces propos réducteurs envers la personne aînée, ainsi que l’auto-exclusion en raison de l’âge ne sont plus acceptés, ni admissibles, car leurs effets deviennent trop dévastateurs. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère que les situations d’âgisme ont des conséquences graves autant pour les personnes âgées que la société en général [1]. Accueillons des séances de sensibilisation, comme celle du 15 juin, puisqu'elles aident à reconnaître et à rejeter l’âgisme. Retenons que, dans notre société moderne, chaque personne aînée a le droit fondamental de vivre pleinement une vie active et productive sans être stigmatisée par l’âge.

L’OVS remercie sincèrement Imane El Mahi ainsi que la TCAÎM pour leur soutien et leur accueil.

Observatoire, Vieillissement et Société
Diane Ginette Brûlotte, Ph. D., Chargée de projet
Denise Destrempes, Directrice générale

Référence

[1] Organisation mondiale de la santé (OMS), (2016), Rapport mondial sur le vieillissement et la santé, Suisse, 279 p., p.11.


Bulletin MADA

Citoyennes et citoyens aînés : une communauté d’influenceurs

Au cœur des instances démocratiques

le

À chaque année, la TCAÎM publie des bulletins MADA, une revue qui fait le recensement des pratiques et initiatives inspirantes réalisées en faveur de la population aînée montréalaise. Pour l’année 2020, nous avons choisi de mettre l’emphase sur les efforts et les orientations de la métropole dans le cadre de son plan d’action municipal pour les personnes aînées 2018-2020 pour permettre aux personnes aînées de rester active, autonome et épanouie.

Dans cette édition, nous abordons le déroulement de l’évènement bilan mi-parcours du plan MADA 2018-2020 organisé en collaboration avec la Ville de Montréal et Présâges, une firme d’innovation sociale. Nous y exposons les 3 thématiques qui y avaient été traitées : la diversité, la mobilité et le plan MADA en contexte local. Nous y présentons aussi le projet « Citoyennes et citoyens aînés : une communauté d’influenceurs ». qui en est actuellement à sa deuxième année.

Toujours dans le même contexte de participation citoyenne, un article est réservé au témoignage de Mme Pauline Turmel, une citoyenne du quartier Rosemont, courageusement engagée pour faire valoir les droits de ses concitoyen.ne.s.

Nous partageons aussi quelques informations sur la « Caravane de la démocratie », une initiative de la Ville de Montréal qui vise à regrouper des citoyen.ne.s de Montréal avec des représentants de la Ville.

Ensuite, pour conclure le tout, l’entrevue de Mme Nathalie Goulet, élue montréalaise responsable du dossier aîné au comité exécutif à la Ville de Montréal. Elle y partage l’historique de ses implications ainsi que sa vision et ses engagements pour améliorer la qualité de vie de la population aînée.

La prochaine édition de notre bulletin MADA sera publiée en décembre prochain et abordera la thématique de la participation citoyenne en temps de COVID-19.

Restez à l’affût !

Le Bulletin MADA est ici: http://tcaim.org/doc/publications/Bulletin_ENSEMBLE_TCAIM_Web.pdf


Citoyen.ne.s engagé.e.s : le dévouement au coeur de l’engagement


Docteure Gloria Jeliu, médecin retraitée et membre active de l’Observatoire Vieillissement et Société

 

Quand le hasard mène au bénévolat

La majorité de nos orientations dans la vie sont le fruit de décisions, en général, bien réfléchies.

Qu’il s’agisse d’orientations professionnelles ou de choix plus personnels - tel que privilégier d’embrasser tel ou tel métier, ou de choisir tel ou tel conjoint - dans un nombre plus restreint de cas, le hasard a une place incontestable.

Ainsi, lors de l’amorce de ma retraite, après une vie professionnelle bien remplie, je me trouvais devant une pléthore de temps libre et de perspectives pas toujours réjouissantes, mais incontournables.

J’ai rencontré par hasard un de mes anciens collègues, le docteur André Davignon, qui m’a suggérée de me joindre à un groupe communautaire consacré au bien-être et à la défense des intérêts des personnes âgées : l’Observatoire Vieillissement et Société. Après quelques jours de réflexions et d’atermoiement, j’ai décidé de plonger, n’ayant jamais participé à des activités de groupe.

Côtoyer de nouvelles personnes et partager avec elles une vision collégiale me comble manifestement. Aussi, terminerais-je en considérant que le hasard a souvent un rôle non négligeable dans notre vie. Ne le repoussons pas et remercions tous ceux qu’il nous a permis de fréquenter et d’apprécier.

En conclusion, pensons à considérer le hasard à sa juste valeur, celle d’une opportunité nouvelle appartenant à une aventure pleine d’imprévus et de gratifications.

Dre Gloria Jeliu


Le Saviez-vous :


Séance du conseil municipal - Ville de Montréal

Webdiffusion - Participation à un conseil de ville en ligne

Toutes les séances du conseil sont publiques. Tous les citoyennes et citoyens peuvent y assister à partir de chez eux. En temps de pandémie, il est plus que jamais important de faire valoir sa vision dans les projets qui nous concernent et qui concernent notre vie en communauté. Voici comment faire:

Webdiffusion - Mode d’emploi

Étape 1 : Accédez au site web de la Ville www.ville.montreal.qc.ca

Étape 2 : Une fois sur la page d’accueil, défilez jusqu’en bas. Vous trouverez la section Prochaines séances. Cette section indique la date et l’heure de chacune des séances à venir. Pour accéder à d’autres séances, cliquez sur Toutes les séances.

Étape 3 : Après avoir sélectionné la séance de votre choix, accédez à sa page en cliquant.

Étape 4 : Une fois sur la page de présentation de la séance, défilez la page vers le bas et vous trouverez la Webdiffusion. Cliquez sur > pour débuter le visionnement.

Webdiffusion - Poser ses questions

Pour poser ses questions en lien avec la séance, un formulaire en ligne est disponible 5 jours avant la séance. Les questions doivent généralement être reçues avant 9h le jour de la séance. Les élus répondent généralement aux questions au tout début de la session.

Étape 1 : Restez sur la même page que la Webdiffusion et cliquez sur le lien Poser une question au conseil municipal.

Étape 2 : Une fois sur la page réservée aux questions, on vous offre la possibilité d’envoyer vos questions par la poste, par courriel ou bien de les soumettre en ligne. Sélectionnez en ligne “Poser une question”.

Étape 3 : Remplissez le formulaire et ajoutez vos questions.


Les séances d’arrondissement


Webdiffusion – Participation à un conseil d’arrondissement en ligne

Étape 1 : Accédez au site web de la Ville www.ville.montreal.qc.ca

Étape 2 : Une fois sur la page d’accueil, défilez la page jusqu’en bas. Cliquez sur Toutes les séances.

Étape 3 : Sélectionnez l’arrondissement en question, puis la séance souhaitée.

Étape 4 : Cliquez sur Visionner en direct puis Webdiffusion pour assister à la séance.

*Il est important de prendre connaissance de la date et l’heure de diffusion inscrites dans la page d’accueil de la séance. Il y sera aussi mentionné le moment auquel vous pourrez poser vos questions.


Sondage

Projet : « Un nouveau chez-soi: une plateforme pour outiller les aînés dans leurs choix résidentiels »

L’Observatoire de la mobilité durable de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal, en collaboration avec la Table de concertation des aînés de l’Île de Montréal (TCAÎM) et le Centre d’action bénévole de Montréal-Nord, vous invitent à participer au projet « Un nouveau chez-soi ». Ce projet permettra d’identifier comment les divers secteurs de l’arrondissement de Montréal-Nord contribuent à la mise en place d’un milieu favorable au vieillissement dans la communauté.

Des gagnants parmi les participants à la recherche

Trois participants ont eu la chance de gagner des cartes d’épicerie d’une valeur de $25. Le tirage a été réalisé le 31 août 2020 par la TCAÎM à partir d’une liste des personnes ayant répondu au sondage entre les mois de février et avril 2020.

Vous avez 65 ans et plus et habitez l’arrondissement de Montréal-Nord depuis au moins un an?

Le sondage est toujours en cours. Vous pouvez encore participer en répondant en ligne, cela devrait durer moins de 10 minutes. Votre participation au sondage est volontaire ainsi que votre participation au tirage au sort. Vous pouvez remplir le questionnaire de façon totalement anonyme. Si vous préférez, vous pouvez aussi nous contacter par téléphone au 438-828-6879 pour remplir le questionnaire par téléphone. En remplissant ce sondage, vous contribuerez à mieux identifier les besoins de mobilité quotidienne des aînés de Montréal-Nord. De plus, vous serez admissible, si vous acceptez, au tirage d’une des 2 cartes d’épicerie d’une valeur de $25 échangeables chez les marchands participants (Super C, IGA).

Liens vers le sondage :

https://bit.ly/32Hxny3 ou
https://www.quicktapsurvey.com/survey/50fa5d738f86aefd831ddf4d0acd0dfc

Vous avez des questions relatives au projet « Un nouveau chez-soi »? Vous pouvez contacter Paula Negron, professeure responsable du projet, par téléphone au 514-343-6500 ou par courriel à p.negron-poblete@umontreal.ca pour obtenir plus d’information.




barre de séparation

Table de concertation des ainés de l’île de Montréal
5800, rue St-Denis (suite 602)
Montréal, Qc H2S 3L5
Tél.: (514) 382-0310
www.tcaim.org
info@tcaim.org