TCAIM
Ce courriel ne s'affiche pas correctement?
Cliquez ici pour le visualiser dans votre navigateur
  TCAIM logo Youtube Twitter Facebook RSS Courriel



PORTRAIT



NOUVELLES de la TCAÎM

ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE : UN CONCEPT MÉCONNU AU QUÉBEC


La grande majorité des Québécois n'ont pas entendu parler de l'accessibilité universelle dans les derniers mois. C'est en effet ce que nous révèle un sondage Léger réalisé pour le compte de Formation AlterGo.

Nous étions d'ailleurs présents hier à la présentation de ces résultats dans le Les résultats cadre de l'événement GO – Pour un grand Montréal accessible, le 1er forum réunissant les acteurs de la grande région de Montréal concernés par l'accessibilité universelle dans le domaine du sport, du loisir et de la culture.

Rappelons qu'à Montréal, la proportion d'aînés vivant avec une incapacité est supérieure au reste du Québec (61 % c. 56 %). Celle-ci augmente avec l'âge : la moitié des personnes âgées entre 65 et 74 ans vivent avec une incapacité, alors qu'il s'agit des trois quarts à partir de 75 ans.



Pour en savoir plus sur les résultats du sondage >>>

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

SALLE COMBLE LORS DE NOTRE DERNIÈRE ASSEMBLÉE DES MEMBRES



Le 20 février dernier a eu lieu une assemblée à laquelle étaient conviés les membres de la TCAÎM. Plus de 60 représentants d'organismes-aînés montréalais y ont participé, un record! On y a abordé les questions touchant aux différents parcours migratoires des aînés. Afin de ratisser large le plus possible pour ce premier survol sur la question, nous nous sommes assuré d'aborder à la fois la question des aîné.e.s e étant arrivés à Montréal au cours de leur vie active et de ceux et celles ayant immigré plus récemment.

L'activité a débuté avec une présentation conjointe de Mme Valérie Lemieux de la Direction régionale de la santé publique de Montréal et de M. Raphaël Massé de la TCAÎM. Ces derniers ont présenté une recension des statistiques les plus récentes (non publiées) sur les conditions de vie des aînés. L'exposé visait à répondre à :
  • Qui sont les aînés immigrants montréalais ?
  • Leurs conditions de vie sont-elles plus ou moins favorables par rapport aux aînés qui sont nés au Canada ?
  • Existe-t-il des écarts selon la période d'arrivée ?

Constats ? Un portrait plutôt nuancé pour les aînés arrivés depuis 10 ans ou moins. En effet, ces derniers représentent 4 % des aînés immigrants à Montréal. Par rapport aux aînés ayant immigré il y a plus de 10 ans, les aînés arrivés au Canada en 2006 ou après sont plus susceptibles de :

  • Détenir un diplôme universitaire (28 % vs 19 %)
  • Ne pas connaitre une des deux langues officielles (44 % vs 12 %)
  • Vivre sous le seuil de faible revenu (30 % vs 14 %)
Quelques pistes de réflexion se dégagent de ces constats. D'abord, de manière générale, les conditions de vie des aînés immigrants ne sont ni plus ni moins favorables que celles des aînés nés au Canada. Néanmoins, on note que certains facteurs peuvent accroître la vulnérabilité en termes d'accès aux services, de participation ou de qualité de vie :
  • Le fait d'avoir immigré au Canada après 2006 ;
  • Le fait d'être une femme ;
  • Le fait de ne pas connaître l'une des deux langues officielles
Pour cela, il est nécessaire de garantir à tous les aînés un accès aux services de façon universelle et inclusive. Par exemple, l'adoption d'outils de communications adaptés aux aînés allophones et de services multilingues peut être envisagée.

En outre, pour offrir d'égales opportunités de participer socialement, il s'avère essentiel de prendre en considération les caractéristiques ainsi que les pratiques culturelles et linguistiques de tous les aînés. Cela nécessite l'adoption d'une approche inclusive, en tenant compte davantage des aînés immigrants dans la planification de l'offre d'activités, des modalités d'engagement communautaire et de toutes les occasions d'agir comme un membre actif de sa communauté.

La présentation s'est terminée avec une ronde d'échanges où les participants étaient invités à identifier des actions/programmes/projets/politiques concrets qui pourraient répondre à ces besoins. Le tout sera sous peu consigné à l'intérieur d'une fiche synthèse qui sera disponible à toutes et tous en français et en anglais. Restez à l'affut !

La rencontre s'est poursuivie avec un panel regroupant 3 organismes qui ont développé une offre de service permanente ou non dédiée à des aînés de différentes communautés culturelles. La Croix de secours arménienne a présenté son projet de parrainage des réfugiés syriens (dont des aînés). Tandis que le Réseau de Développement et de Prévention Afro-Canadien a présenté son projet Summer Senior's Club. Finalement, le Centre d'appui aux communautés immigrantes a présenté son projet pour les aînés et leurs proches immigrants. Ce fut l'occasion de découvrir une partie de ce qui se fait à Montréal en la matière et ainsi ouvrir le champ des possibles aux organismes montréalais qui souhaitent s'inspirer de ces succès.

La rencontre s'est poursuivie avec une présentation de la chercheure Selma Tannouche Bennani intitulée Réflexion sur le rapport au temps au moment de la retraite chez les québécois.e.s d'origine maghrébine. Cette présentation a permis de mettre en lumière un angle de cet enjeu que nous n'abordons pas naturellement : l'importance de la période de la vie qui précède la retraite.

C'est d'ailleurs Mme Tannouche Bennani, accompagnée de Mme Micheline Jourdain de l'AREQ-CSQ Montréal, qui a clos la rencontre avec une synthèse des éléments présentés au cours de l'activité. Cette fiche synthèse sera d'ailleurs publiée sous peu. D'ici là, vous souhaitez porter à notre attention des initiatives inspirantes qui veillent à améliorer les conditions de vie des aîné.e.s immigrant.e.s, n'hésitez pas !




NOUVELLES DES MEMBRES ET PARTENAIRES


REGROUPEMENT DES AIDANTES ET AIDANTS NATURELS DE MONTRÉAL

/// Conférence sur la déprescription

Le Regroupement vous invite à participer à sa conférence sur la déprescription donnée par madame Camille Gagnon PHD en pharmacie, directrice-adjointe du Réseau canadien pour la déprescription. Ce Réseau est dédié à la saine gestion des médicaments, à la déprescription, ainsi qu'à la promotion des alternatives sécuritaires aux médications potentiellement inappropriés ou risqués.

Vous êtes invités à participer à cette conférence dont le but est de vous outiller et vous informer.

6 mars 2019
13 h 30 à 15 h 30
Centre communautaire Lajeunesse 7378, rue Lajeunesse (local 207)
Montréal
Inscription obligatoire : (514) 374-1056, ou à vieassociative@raanm.net



MINISTÈRE DES AFFAIRES MUNICIPALES ET DE L'HABITATION

/// Appel de projet : Programme d'infrastructures Municipalité amie des aînés (PRIMADA)

Les municipalités engagées dans la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) sont invitées à soumettre d’ici le 15 mai 2019 des projets visant la réalisation de petits travaux de construction, de réfection ou d’agrandissement d’infrastructures dans le but d’améliorer la qualité de vie des aînés :

  • Amélioration, rénovation et construction de bâtiments : mise aux normes de bâtiments municipaux ou de locaux communautaires, travaux d’accessibilité universelle tels que l’installation d’appareils de transport mécanique (ascenseurs, plateformes élévatrices), la mise en place de portes automatiques et l’installation de rampes d’accès.

  • Infrastructures récréatives et de loisirs : aménagement d’un parc intergénérationnel, de sentiers pédestres, de pistes cyclables, de parcours de santé, de terrains de pétanque ainsi que la construction de blocs sanitaires, la mise en place d’aires de repos et l’installation de bacs de jardinage surélevés.

  • Mobilier urbain et voirie : construction, réfection et élargissement de trottoirs ou de passages piétonniers, implantation d’éclairage ainsi que l’installation de mobilier urbain fixe.

C’est primordial d’aménager des municipalités accessibles universellement et d’améliorer la sécurité des aînés dans l’espace public. N’hésitez pas à interpeller les instances démocratiques de vos municipalités.

Pour plus d'information sur le programme >>>



CENTRE DE RECHERCHE ET D'EXPERTISE EN GÉRONTOLOGIE SOCIALE (CREGÈS)

/// Conférence webinaire

« Faire plus avec moins : récit du quotidien des travailleuses de premières lignes dans les services à domicile. »

15 mars 2019
12 h à 13 h
CLSC René-Cassin
Option webdiffusion
Conférencières : Maude Benoit, Léonie Perron


barre de séparation

Table de concertation des ainés de l’île de Montréal
5800, rue St-Denis (suite 602)
Montréal, Qc H2S 3L5
Tél.: (514) 382-0310
www.tcaim.org
info@tcaim.org